Cambodge

Informations utiles sur le Cambodge

En quelques mots

Capitale
Phnom Penh
Superficie
181 035 km2
Population
16 204 486 hab. (2017)
Monnaie
Riel Cambodgien (KHR)
Langue(s)
Khmer
Peuples et ethnies
- les khmers pour quelques 87%, même si un grand nombre d'entre eux savent qu'ils ont eu un ancêtre ou un parent chinois ou vietnamien. - une population d'immigrés vietnamiens pour environ 5%. - une population d'immigrés chinois pour 3%. - les 5% restant sont partagés entre les Chams, seuls musulmans du Cambodge et les ethnies "proto-indochinoises" d'origine, telles que les Brao, Shong, Kravet, Krung, Mnong, Jarai, Tampuan, etc…
Religions
Bouddhisme (97% de la population), Islam (1,92%)
Régime politique
Monarchie constitutionnelle élective
Chef d’État
Roi : Norodom Sihamoni, Premier Ministre : Hun Sen
Économie
Le temple d'Angkor Vat, classé au patrimoine mondial, est la principale attraction touristique du pays. Au niveau du secteur primaire, le Cambodge se spécialise principalement dans l'agriculture, la pêche, l'exploitation forestière et l'exploitation minière. L'agriculture est un des plus importants secteurs d'activité, constituant 33,5 % du PIB en 2009 et employant 58 % des habitants3. L'agriculture cambodgienne est principalement basée sur la culture du riz, du maïs et du tabac ainsi que sur la production de viandes, y compris de poissons, de produits laitiers, de sucre et de farine. Du café est également produit dans les provinces de Mondolkiri et Ratanakiri. Les ressources naturelles du Cambodge sont le bois, le caoutchouc, les pierres précieuses, le minerai de fer, le manganèse et le phosphate, le potentiel hydroélectrique du Mékong, des quantités inconnues de pétrole, le gaz, et de la bauxite. La culture du riz demeure la principale activité économique du royaume. Pour le secteur secondaire, le Cambodge se concentre surtout sur les activités visant une modification plus ou moins raffinée des matières premières, par exemple l'industrie manufacturière et la construction. Ces activités, en relation avec le PIB, représentent 21 % en 2009. L'industrie du textile est de loin la plus importante activité manufacturière du pays contribuant à elle seule à 16 % du PIB cambodgien et constituant 75 % des exportations du pays en valeur18. La fabrication de chaussures, de cigarettes, de ciment et de papier ainsi que la transformation et le conditionnement du bois pour l'export constituent les autres principales activités industrielles du royaume. Quant au secteur tertiaire (45,5 % du PIB, 2009), il regroupe les services, ce qui comprend les assurances, les banques, la santé, l'éducation, les services publics et le tourisme (2,5 millions de visiteurs en 2010). Le tourisme est l'activité économique en plus forte croissance du Cambodge

Quel temps fait-il?

Le climat du Cambodge est tropical avec des températures chaudes toutes l’année et deux saisons bien marquées : la saison des pluies de mai à octobre et la saison sèche de novembre à fin avril. Les températures maximales varient entre 30°C en décembre à 35°C en avril. Il fait donc très chaud toute l’année même durant la mousson.

Au Cambodge, le climat se caractérise par deux saisons : 
La saison des pluies ou mousson, qui va de mai à octobre est à éviter si vous envisagez un voyage au Cambodge. Les pluies y sont assez fortes mais de courte durée souvent concentrées dans l’après-midi. Ces pluies intenses notamment entre juillet et septembre sont souvent accompagnées d’un vent fort. Les températures maximales se situent entre 32°C et 35°C. C’est une période déconseillée pour visiter le pays car la chaleur et la forte humidité rendent l’air difficilement supportable. 
Après les pluies, place à la saison sèche de novembre à avril. Les pluies y sont beaucoup plus rares et les températures se rafraichissent légèrement notamment en décembre et janvier. Les maximales atteignent quand même les 30°C et c’est en avril qu’il fait le plus chaud avec des moyennes maximales autour des 35°C. C’est la période la plus favorable pour découvrir le pays. 
Pour vous baigner au Cambodge, la température de la mer vers les plages de Sihanoukville est très chaude toute l’année. Elle varie de 28°C en janvier à 30°C en juin. 
La meilleure période pour découvrir le Cambodge, ce sont les mois de novembre à mars durant la saison sèche. A noter, une petite préférence pour les mois de janvier et février car ce sont les mois où il fait un peu moins chaud et où le temps est plus sec.

Que dois-je savoir?

Visa

Un visa est obligatoire pour entrer au Cambodge. A condition que le passeport ait une durée de validité suffisante (6 mois au minimum), le visa peut être délivré aux aéroports internationaux de Phnom Penh et de Siem Reap par les services de l’immigration contre paiement d’une taxe de 30 US$ pour un visa de tourisme ; prévoir une photo d’identité (de format 4 x 6 cm).

Les visas de tourisme sont valables un mois. Ils peuvent être prorogés d’un mois maximum, une seule fois, par les services de l’immigration de Phnom Penh. Il est également possible d’obtenir un visa de tourisme électronique (e-visa) via internet. Les personnes entrant au Cambodge munies d’un visa de tourisme via l’aéroport de Siem Reap sont tenues de séjourner au minimum 24 heures sur le territoire cambodgien avant de repartir à l’étranger.

En cas de dépassement de la durée du visa, une pénalité de 10 US$ par jour de retard sera appliquée. Les dépassements de plus de trente jours entraîneront une obligation de quitter le territoire dans les 7 jours après acquittement de cette même pénalité.

Les postes frontières internationaux délivrant des visas sont les aéroports internationaux de Phnom Penh et Siem Reap, le port de Phnom Penh mais aussi les postes frontières (terrestres) avec la Thaïlande, le Vietnam et le Laos.

Aucun visa n’est délivré à l’arrivée au port maritime de Sihanoukville/Kompong som et à celui de Oknha Mong de la province de Koh Kong.

Pour toute information complémentaire, consulter le site de l’Ambassade du Cambodge en France.

 

Monnaie et Change

La monnaie nationale est le riel cambodgien (KHR) mais c’est plus de dollars américains (USD) dont vous aurez besoin au Cambodge !

En effet, la plupart des prix sont affichés en dollars américains. Les riels cambodgiens ne sont utilisés, en principe, que pour les petites dépenses ou pour rendre la monnaie.

Côté riels, les billets en circulation vont de 50 à 100 000 KHR (24,6 USD) et il n’y a pas de pièces. Les riels étant surtout utilisés pour les petits paiements ou pour rendre la monnaie, il est inutile de changer une grosse somme en riels, voire même de changer tout court. Vous en obtiendrez assez vite en guise de monnaie !

Les Euros sont moins utilisés que les Dollars mais restent acceptés dans tous les bureaux de change.
1 €           =        4742 KHR            (en Juillet 2018)
1 USD      =        4062 KHR            (en Juillet 2018)

 

Douanes

Outre des objets d’usage personnel, les voyageurs sont autorisés à emmener les produits suivants dans les quantités indiquées maximales sans payer de taxes :

– Parfum : 30 centilitres de parfum
– Alcool : 3 bouteilles de 760 millilitres chacune
– Tabac : 400 cigarettes, ou 100 cigares, ou 500 grammes de tabac à pipe.
– Espèces : 10 000 USD (si vous apporter plus de 10 000 USD en espèce, il faut le déclarer)

Tout objet d’art, peinture, sculpture ou objet d’antiquité doit faire l’objet d’une évaluation avant votre départ. Les objets considérés comme faisant partie du patrimoine national ne peuvent être sortis du pays sans autorisation spéciale.
Interdits dans les bagages
– La drogue sous toutes formes est interdite. Le transport de la drogue peut alors être sévèrement réprimandé par les peines de prisons lourdes.
– Tous documents, photos, films, enregistrements considérés nuisibles à la sécurité nationale ou aux intérêts publics.
– Armes à feu, munitions, explosifs;
– Matières comburantes, corrosives, radioactives, toxiques; etc.


Renseignez-vous sur la réglementation douanière avant votre départ.

 

Heure Locale

Décalage horaire avec la France :
+ 6 heures en hiver
+ 5 heures en été

 

Téléphone

Pour appeler de France : 00 + 855 + code de la ville (sans le 0) + numéro
Pour appeler en France : 00 + 33 + numéro (sans le 0)

 

Veuillez trouver plus d'informations utiles sur le site France Diplomatie

Un PETIT creux ?

La cuisine cambodgienne mélange les influences vietnamienne, thaïlandaise, chinoise et française. Beaucoup de soupes, de riz (aliment de base) et de légumes. De temps en temps de la viande (porc et bœuf, mais ce dernier est souvent dur !) mais surtout du poisson d'eau douce, comme les anguilles, et du poulet. Également des tortues d'eau, dans la région du lac, et du gibier (chevreuil) dans les zones forestières. 
Les préparations sont agrémentées de citronnelle, coriandre, gingembre et prahoc, une spécialité khmère qui s'apparente au nuoc-mâm et n'est autre qu'une saumure de poisson.

Les spécialités

L'amok, poisson ou poulet cuisiné au lait de coco avec un savoureux mélange d'épices dans une feuille de bananier. C'est l'équivalent du hok mok thaï. 
Les autres plats les plus courants sont le poisson grillé (trey aing) ou frit (trey chean), la soupe de porc (samla chapek) ou de poisson (somla machou banle), la salade de bœuf (phlea sach ko) et les populaires nouilles de riz sauce coco (khao phoun). Notons aussi les volcans, de la viande de bœuf grillée sur une pierrade, mélangée avec des légumes épicés (une fondue cambodgienne, en somme !) et le lok lak, bœuf mariné au citron ou au poivre, servi avec un œuf frit et beaucoup d'oignons. Parfois un peu semelle quand même, le bœuf...

Les desserts