Vang Vieng, un paradis au Laos

Le Laos, l’un des pays les plus petits et les moins développés d’Asie du Sud-Est, offre aux voyageurs des joyaux tels que Luang Prabang au nord ou Champasak et les quatre mille îles du sud. Découvrons ensemble Vang Vieng.

La rivière Nam Song coule tranquillement devant les impressionnants sommets de calcaire qui forment le profil de Vang Vieng. Elle est à seulement 160 kilomètres de la capitale du Laos, Vientiane, mais il faut trois heures pour les couvrir. Quelques auberges sont érigées au bord de la rivière, traversées par deux ponts qui ajoutent de la romance à l'image. Beaucoup de voyageurs viennent à Vang Vieng et passent toute la journée dans les montagnes, comme enchantées par la vision de la nature dans sa forme la plus pure.


>Que peut attendre le voyageur découvrant Vang Vieng? Pour commencer, un paysage naturel d'une beauté extraordinaire, caractérisé par les hauts sommets de roches qui encadrent la rivière Nam Song et un paysage de rizières qui s’étend à perte de vue. Impressionnant à tout moment, la beauté de ce paysage atteint son apogée au coucher de soleil, composé par les tons roses du ciel asiatique au crépuscule.

Pour les sportifs et les aventuriers, Vang Vieng offre de nombreuses routes de randonnée. A pied ou en bicyclette, il est possible de visiter la grotte de Tham Phu Kham, considérée sacrée par les Laotiens et très populaire pour le lac vert teinté de bleu à son entrée. La caméra principale de la grotte contient une image du Bouddha incliné en bronze. Depuis ce point se trouvent des couloirs de roches à l’intérieur de la montagne, très obscure (il faut utiliser une lanterne et des chaussures adaptées). Après avoir parcouru l’escalier de pierre escarpé et les branches de 200 metres à travers la végétation luxuriante (non adaptée aux personnes en mauvaise santé), le lac se présente donc comme une superbe récompense finale.

Un parcours plus simple et plus accessible est la grotte de Pha Poak, qui contient de curieuses formations rocheuses. De là, vous pourrez profiter d’une vue impressionnante sur le village et la rivière.

Et pour tous, petits et grands, l'amour du tubing* est toujours vivant à Vang Vieng, cette fois sans alcool, ce qui représente un avantage pour l'une des activités les plus drôles de ce petit bijou laotien.

*Le tubing à Vang Vieng consiste à se laisser emporter par le courant d’une rivière, les fesses enfoncées dans une chambre à air de tracteur qu’on appelle communément une tripe ou un tube en anglais, en s’arrêtant fréquemment aux bars installés sur les rivages).

Devis Sur Mesure
Recherche