Le Têt Trung Thu à la maison

Au 15e jour du huitième mois lunaire nous célébrons le Têt Trung Thu, un évènement culturel majeur pour de nombreux pays d’Asie dont le Vietnam. Chère à nos cœurs, nous vous invitons à contempler la lune le temps d’un instant pour apprécier une tradition portée depuis trois millénaires.

Le Têt trung Thu dans les us et coutumes vietnamiennes 

 

Située exactement à la moitié des trois périodes automnales (7e, 8e, et 9e mois du calendrier lunaire), la fête de la mi-automne sonne la période des moissons. De son origine, le Têt Trung Thu était une fête agricole. Après des mois de durs labeurs dans les champs, Mères et Pères rentraient au foyer familial pour retrouver leurs enfants autour d’un repas festif : prières aux ancêtres, offrandes, gâteaux de lune ... Une soirée de rituels où les paysans présageaient aux couleurs de la pleine lune de bonnes ou de mauvaises récoltes.  

 

L’unité familiale, symbolisé par la forme ronde de la lune, est au cœur de cette tradition aujourd’hui. Au fil du temps, elle est devenue la fête des enfants. A l’approche du Têt Trung Thu, les rues de nos villes se métamorphosent. Les pâtissiers et les artisans de moules traditionnels de gâteaux de lune, les commerçants de jouets, les maraichers investissent les trottoirs pour le plus grand bonheur des petits et des grands. L’essentiel est de partager des moments en famille. 

 

Au soir, les enfants déguisés dans les traditions déambulent autour du mam co trung thu, la table des victuailles où sont aussi réunis les parents. Dehors, les rues s’illuminent aux processions des lanternes étoilées. Les tambours battent le rythme des danses du dragon, du lion et de la licorne apportant la bonne fortune. La joie s’étend à chaque coin de rue, le Vietnam est une fête !

 

Source : moments partagés par nos équipes - fabrication des jouets en famille, 01/10/20 

 

Les jouets traditionnels I Achetés ou fabriqués manuellement, les jouets traditionnels ravissent encore et toujours les petits et permettent aux parents de pérenniser des valeurs ancestrales à leur progéniture. Les tambours bas le rythme des légendes et évoque aussi le souvenir des troupes vietnamiennes allant sur le front. Les lanternes étoilées éclairent le chemin des enfants vers l’avenir. Les lanternes en forme de carpe repoussent l’esprit de la carpe qui avait dans le passé tuer plusieurs personnes lors des festivités. Le docteur et les deux personnages qui jouent avec un bâton, apportent aux enfants de la réussite dans les études et un bel avenir. 

 

Source : moments partagés par nos équipes - Pha co du 01/10/20 

 

« Pha co », l’heure d’attaquer les friandises I Thé, fruits de saisons et les gâteaux de lune Banh Deo à gauche et Banh nuong à droite. Ces délices sucrés sont enveloppés d’une pâte feuilletée où sont inscrites des légendes lunaires ou des caractères chinois de bon augure. A l’intérieurs, la garniture est composée d’une farce compacte (lotus, haricot, ou amandes) dans laquelle est placé au centre, un jaune d’œuf entier symbolisant la pleine lune. Très difficile à réaliser pour les non-initiés !

 

Imprégnée de légendes, cette fête est féérique qu’elle soit vécue à la terrasse de son appartement, dans les rues agitées des grandes villes, ou dans les cours des maisons de campagne. Elle nous tourne vers le passé, nous enseigne les plaisirs simples et nous livre un futur heureux. Si vous êtes parmi nous l’année prochaine, nous prendrons le temps de contempler la lune bien plus qu’un instant. 

 

Devis Sur Mesure
E-mail