TET DOAN NGO - La chasse aux vers est ouverte !

L’histoire commence lorsqu’un génie conseilla aux paysans de réaliser des offrandes et faire des prières pour les ancêtres afin de lutter contre les insectes qui détruisaient les récoltes durant l’été. Les cérémonies terminées tous les parasites seraient tombés. Depuis, le Têt Doan Ngo reste profondément ancré dans la culture vietnamienne. Les paysans perpétuent ces coutumes pour chasser les insectes et assurer une bonne saison de récolte. 

Aujourd’hui, nous fêtons le Têt Doan Ngo, la fête où « nous tuons les insectes ». Elle est pour les vietnamien l’occasion de rendre hommage aux ancêtres autour de mets culinaires typiques. Il s'agit de se « purger », de prévenir les maladies et les mauvaises influences causées par les génies de la mort. Cette fête constitue une belle tradition d’unification et joue un rôle important dans la vie spirituelle des Vietnamiens.  Cette coutume partagée par d’autres pays asiatiques comme la Chine, la Korée du Sud et Korée du Nord, le Japon, Singapour… se célèbre le 5e jour du 5e mois lunaire (fête du Double Cinq) soit le 25 juin cette année.

 

Autrefois, les rites étaient nombreux : se baigner dans de l’eau parfumée à la coriandre, prendre des herbes médicinales pour prévenir la maladie et le plus important : la chasse aux vers ! Aujourd’hui, les familles se réunissent autour des plats symboliques de cette célébration. Nous y mangeons le Ruou Nep « riz gluant blanc » et le Ruou Nep Cam « riz gluant violet », un plat qui, selon la légende, nettoierait toutes les impuretés du corps s’il est pris dès le petit-déjeuner. Nous dégustons aussi les savoureux fruits de saison tels que les pêches, les prunes, les litchis ainsi puis le banh tro, un gâteau fait à base de riz gluant, avec de l'eau de cendres d’herbes et de plantes. Nous disposons ces mêmes mets culinaires sur l’autel de nos ancêtres pour leur rendre le culte et ainsi perpétuer les valeurs originelles du Têt Doan.

Les traditions Vietnamiennes comptent de nombreuses célébrations de fêtes « Têts » : le Têt Nguyen Dan (Nouvel an lunaire), Têt Thanh Minh (fête des morts - comme le Toussaint en France), Têt Han Thuc (fête ou on mange froid) et le Têt Trung Thu (fête de Mi- automne), Têt Doan Ngo... C’est toujours un plaisir de partager ces célébrations avec vous par l’écriture ou encore mieux sur le terrain, car elles nous permettent d’autant plus de vous familiariser avec nos us et coutumes. 

 

Les marchants se précipitent pour la préparation de Ruou nep et Ruou Nep Cam I Le litchi, un indispensable pour cette fête

 

 

Infos linguistiques 

Le Têt Doan Ngo ou Doan Duong encore appelé Tet giet sâu bo [fête pour tuer les vers et les insectes]). En sino-vietnamien, « Doan » signifie « Ouverture » alors que « Ngo » signifie « Midi ». « Duong » signifie « Soleil » - « Yang », Doan Duong signifie « commencer l’épanouissement du Yang ». 

 

 

 

 

 

Devis Sur Mesure
E-mail